top of page

Nous sommes déjà unis ! La Noosphère ou le point Oméga

Saviez-vous que vous êtes né dans un esprit qui se développe collectivement depuis 200 000 ans ?


Avez vous déjà entendu parlé du concept de la Noosphère ?


Ce concept d'esprit unifié, ou Noosphère - popularisé à l'origine par le prêtre savant Pierre Teilhard de Chardin dans "Le Phénomène humain", puis popularisé auprès des scientifiques, des philosophes et des maîtres spirituels au début des années 1900 - reprend les innombrables détails de notre Terre et de l'histoire humaine. Il y décrit l’évolution du monde comme la convergence de toutes les consciences individuelles vers une conscience collective.


Traditionnellement, la physique est habituée à deux infinis : l'infiniment petit étudié

par la mécanique quantique et l'infini grand étudié par la Relativité d'Einstein. Mais

de Chardin soutient qu’il existe un troisième infini spatial qu’il appelle complexité.

De son point de vue, l’évolution de l’univers n’est pas aléatoire, mais obéit à une

"loi de complexité" en vertu de laquelle, depuis le début de l’univers, toute chose

se développe vers un état de complexité croissant à tous les niveaux de

l’évolution, de la matière inanimée jusqu’aux formes les plus évoluées de vie. Il

estime qu’elle se développe et se densifie au fur et à mesure que la coopération

humaine progresse et que l’humanité prend de plus en plus conscience d’elle-

même.

De Chardin note que l'évolution de la Noosphère n'est pas seulement l'évolution

de l'humanité mais celle de nos pensées et de nos idées, celle de nos consciences.


Nous sommes le moyen par lequel les idées voyagent, se propagent.

Nous sommes la matière première – les porteurs d’un tout nouveau domaine

d’évolution qui s’élabore à travers nous.


« La vie n’est pas une anomalie particulière, s’épanouissant sporadiquement sur la matière – mais une exagération, par des circonstances particulièrement favorables, d’une propriété cosmique universelle – la vie n’est pas un épiphénomène, mais l’essence même du phénomène. »


Pierre Teilhard de Chardin nous offre une vision holistique des sciences et de la place de la complexité tout en nous offrant un cadre inédit pour aborder les problématiques d’aujourd’hui posées par les médias, la mondialisation ainsi que la crise climatique.


Il dit que chaque homme aura conscience de former un tout avec tous les autres hommes. Tous les individus, multitude d’atomes dispersés sur la Terre, se rejoindront alors en un point d’unité spirituelle maximale, un état de conscience de soi et collective qu’il nomme "Point Oméga". L’humanité sera alors en mesure de répondre aux grandes questions métaphysiques qui l’obsèdent. Elle pourra enfin, selon Teilhard de Chardin, comprendre et "maîtriser" sa place dans l’univers.


Au cours du siècle et demi écoulé, la population mondiale a quintuplé et nous avons assisté à l’émergence des nouvelles technologies : téléphone, radio, télévision, internet, médias sociaux nous reliant chacun possiblement à l’autre bout de la planète. L’augmentation de la population entraîne la nécessité d’une organisation accrue de la Noosphère. Tous les jours, nous sommes confrontés aux interfaces ordinateur-cerveau, aux interrogations et espoirs de l’IA qui nous connecteraient directement à l’esprit de la ruche - "lien psychique qui relie entre elles toutes les créatures et qui leur permet d’agir de façon coordonnée. Il s’agit d’une conscience formée par les esprits de milliards d’êtres vivants".


Cette compression de la Noosphère pose la question de savoir : où allons nous ?

Du côté pessimiste, nous avons cette vision des interfaces cerveau-ordinateur, les

représentations dystopiques de l'IA.

Du côté optimiste, nous avons la vision de ce que Pierre Teilhard de Chardin appelait du point Oméga où la Noosphère se comprime en un seul point, tout comme le Big Bang était à l’origine un atome primordial. C'est le sens de l'univers et la conscience de cette Unité.



Je ne peux m’empêcher de faire le lien avec le travail de recherche scientifique de Nassim Haramein, qui a passé plus de 30 ans à rechercher et à découvrir des connexions entre les différentes disciplines scientifiques (physique, mathématiques, géométrie, cosmologie, mécanique quantique, biologie, chimie, anthropologie, archéologie).

Ses recherches l’ont conduit à déposer des brevets, à publier des articles scientifiques dans des revues à comité de lecture et à élaborer une théorie de Physique Unifiée qui petit à petit, suscite l'intérêt de la communauté scientifique internationale. Sa vision du monde et de la connaissance universelle est tout simplement passionnante.

La science vient tout juste de commencer à prouver ce que les anciens mythes et les religions ont toujours prétendu, c’est-à-dire qu'il existe bel et bien un champ d'énergie reliant toutes choses.

Nous sommes comme des cellules au sein de cet être plus vaste qu’est l’Univers. Le concept de la Noosphère est plus que jamais d’actualité, pouvant devenir un espace sacré pour la naissance d'une nouvelle histoire humaine.

Selon le cosmologue Brian Thomas Swimme et le théologien spirituel Matthew Fox, malgré toute la dévastation que nous nous sommes infligés mutuellement ainsi qu’à notre planète, la Noosphère pourrait être exploitée comme une force puissante qui nous permettrait de créer consciemment une nouvelle histoire ; celle qui unifie le meilleur en nous pour l'accomplissement de soi et les avancées évolutives collectives afin de forger un monde véritablement équitable, joyeux et durable.


Matthew Fox et Brian Thomas Swimme nous incitent à envisager la Noosphère comme une voie spirituelle et scientifique en exploitant l'énergie de création primordiale de l'Univers - croyance qui a été prédite par de grands enseignants spirituels et scientifiques pendant des siècles.


"Nous sommes déjà unis. Le moment est venu pour nous de l'utiliser pour de

bon." affirment-ils.



Ils proposent de dissoudre l’isolement, la peur et l’anxiété, de récupérer le sens du sacré à travers "le viscéral", conscients que nous sommes enracinés dans les pouvoirs fondamentaux de l’Univers.


"Nous sommes partie vitale du système nerveux de la Terre."


L'invitation de la Noosphère est ainsi d'amplifier notre capacité commune pour le bien en allant vers l'intérieur et en renouant avec le sacré qui a toujours alimenté notre existence - et la création continue de l’Univers dans lequel toute vie joue un rôle prolifique.


Invitons-nous à cela !



Ressources pour aller plus loin

Livres :

Pierre Teilhard de Chardin

"Le Phénomène humain"

"L'énergie humaine"


Liens vidéos :

Brian Thomas Swimme, professeur de cosmologie au California Institute of Integral Studies de San Francisco, est connu pour son livre La Cosmogenèse et le documentaire PBS primé aux Northern California Emmy® Award, Journey of the Universe. Sa perspective concise sur la nature de l'Univers soutient l'émergence d'une communauté terrestre florissante.


Matthew Fox, l'un des plus grands érudits mystiques de notre époque et récipiendaire du Peace Abbey Courage of Conscience Award, nous offre des conseils divinement inspirés sur la façon dont nous pouvons nous élever pour faire face aux incertitudes de notre temps avec compassion, conviction, créativité et grâce. Lien Vidéo - Science & Spirituality : Together Again, Matthew Fox (sous-titrage français possible)


Nassim Haramein À l'automne 2014 Haramein a débuté Le programme des «Délégués de l’Académie Résonance». C’est le premier et seul programme de physique unifiée du genre, il a permis l'éducation des milliers d'étudiants de plus de 70 pays à travers le monde. Il applique ses théories révolutionnaires et ses brevets dans des technologies de résonance pour obtenir un impact global positif. "Tout ce qui est considéré comme spirituel ou métaphysique est en général la physique que nous ne comprenons pas encore."


Revue "Noosphère" Elle a pour ambition de caractériser la période d'accélération de la mondialisation que nous vivons. Il s'agit pour cette revue de mettre en perspective les événements scientifiques, sociologiques, économiques, sociaux, culturels, que nous vivons pour comprendre le sens de la trajectoire sur laquelle nous nous trouvons et les conséquences géopolitiques qui en résultent.

コメント


bottom of page